Dans Clés

Leçon #2 : Eloge de la singularité

« Soyez vous-mêmes, les autres sont déjà pris ! ». Cette célèbre phrase d’Oscar Wilde inspire ce mois-ci Florence Sandis. Notre coach experte en empowerment, fondatrice de l’agence Brisez le plafond de verre, vous aide à identifier et à incarner votre singularité. Un bien précieux qu’il faut soigner et (bien) faire grandir, y compris dans l’entreprise.

Votre singularité est la clé de votre légitimité

« Qu’est-ce que vous pouvez faire que personne d’autre ne peut faire ? ». A cette question fondamentale, que m’avait un jour posée Jacques Attali, j’ai eu envie de répondre : « Rien ! », « Ce que je sais faire, d’autres peuvent le faire comme moi ». Qui n’a pas envie de réagir ainsi ?

En fait, j’avais tort ! Nous sommes toutes forcément uniques. Différentes. Singulières. Et depuis plus de 10 ans, les réflexions suscitées par cette question continuent de m’inspirer dans mon parcours et dans ce que je transmets aujourd’hui à celles et ceux que j’accompagne.

Vous ne ferez jamais un travail comme quelqu’un d’autre. La question n’est pas de savoir si vous êtes parfaite ou surdouée mais de prendre conscience de ce qui vous rend unique.

Peu de personne en ont conscience. Plus rares encore sont celles qui savent mettre en valeur leur singularité. Elle est pourtant au coeur de votre légitimité.

Si, dans vos missions professionnelles, vous arrivez à mettre cette singularité au service de votre objectif, vous serez forcément convaincante.

En revanche, si vous exercez une activité qui ne correspond pas à votre personnalité, vous risquez de bloquer votre épanouissement et votre réussite.

 

Identifiez votre singularité

 Car c’est elle qui fera toute la différence.

Votre singularité va bien au-delà de votre savoir ou de votre savoir-faire. Elle prend en compte toute votre personnalité. Par votre histoire personnelle, affective, intellectuelle, spirituelle, familiale, professionnelle, par les épreuves que vous avez rencontrées et la façon dont vous les avez surmontées, par vos passions et vos inclinaisons, vous vous êtes forgé une personnalité et une sensibilité particulière.

Pour identifier votre singularité, voici une première question simple à vous poser : Qu’est-ce que vous aimez ?

« On ne connaît pas de prix Nobel de Mathématiques qui ne soit passionné par les maths » fait remarquer Idriss Aberkane*, spécialiste en neurosciences. Cette évidence se vérifie toujours : on excelle dans ce que l’on aime ! En d’autres termes, de vos goûts, résultent vos talents.

Aussi simple que cela paraisse, il n’est pas toujours aisé de discerner précisément ce que l’on aime. Si c’est votre cas, demandez-vous alors :

– Qu’est-ce que vous faites avec facilité?

– Quels sont les compliments que l’on vous fait le plus souvent ?

Parfois, nos aptitudes les plus fortes nous semblent si naturelles que l’on ne se rend même plus compte de l’énorme atout qu’elles représentent.

Peut-être constaterez-vous que votre poste actuel est très éloigné de vos goûts ? Vous ne serez pas forcément obligé de le quitter pour mettre à profit vos talents. J’ai vu des personnes se mettre à pratiquer d’une toute nouvelle manière leur activité ou leur leadership. En osant instiller leur propre singularité dans leur activité, elles ont gagné en congruence et en reconnaissance. Je pense par exemple à une cadre dirigeant le service financier d’un grand groupe industriel qui s’est vraiment réalisée quand elle a pu exprimer son empathie dans son activité en créant au sein de son groupe un fond pour les entreprises sociales et solidaires, devenu, par sa profonde implication, l’un des fonds les plus rentables dans son domaine.

 

Incarnez votre singularité

Etre consciente de votre différence vous sera utile, l’incarner vous garantira le succès ! Avez-vous remarqué que l’on n’est jamais aussi légitime que lorsqu’on incarne ce que l’on exprime ? Lorsqu’on se sent « alignée » ?

C’est ce que l’on appelle souvent, en développement personnel, le savoir être.

Pour savoir « être », mieux vaut cesser de se comparer aux autres ou de les imiter. Copier les autres, c’est peut-être simple à court terme mais cela ne vous procurera aucune légitimité. « Soyez vous-mêmes, les autres sont déjà pris !» disait Oscar Wilde. Et c’est tellement vrai.

Ecoutez donc vos propres envies et adoptez une attitude en accord avec vous-même.

Etre connectée à vous-même vous demandera de vous octroyer des moments d’intériorisation profonde, pas toujours faciles à trouver dans un emploi du temps professionnel ou familial saturé. Parmi les nombreuses dirigeantes que j’ai interviewées, j’ai pu remarquer qu’elles avaient trouvé des façons différentes d’accéder à cet alignement intérieur : l’une a fait un stage d’une semaine au Chili avec un chaman au retour duquel elle a opéré un changement de carrière, l’autre s’autorise chaque jour cinq minutes de méditation. La plupart ont réellement vu leur carrière se transformer quand elles ont réussi à trouver ce précieux alignement.

Soyez donc vous-même en toute occasion. L’important dans la réussite, c’est de trouver celle qui correspond à votre nature profonde.

* « Libérez votre cerveau » (Editions Robert Laffont, 2016)

Share Tweet Pin It +1
Post précédentNathalie Boy de la Tour : Libre arbitre
Post suivantMarie-Vorgan LE BARZIC : Entre terre et tech

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Contact

Besoin d’information ou juste envie d’échanger sur All About Women?
Ecrivez nous ici.